LES ACTUALITÉS DE LA VIE

Le pape bénit la cloche

Pologne – Le pape a béni une cloche « Voix des enfants à naître »

« Toute vie est sacrée et inviolable » 22 mars 2023 – Marina Droujinaa – Zenit.org Avant l’audience générale de ce mercredi 22 mars 2023, le pape François a béni une cloche « La Voix des enfants à naître » : la Fondation polonaise « Oui à la Vie », promoteur de l’initiative, envoie cette cloche en Zambie. En s’adressant aux pèlerins polonais, au terme de l’audience générale, Place Saint-Pierre, le pape François a dit : « La Fondation « Oui à la Vie » envoie en Zambie la cloche  « Voix des enfants à naître » bénie par moi-même. Que son son porte le message que toute vie est sacrée et inviolable. » La cérémonie de consécration de la cloche à la salle Paul VI, outre la délégation de la Fondation « Oui à la Vie », a été suivie par l’archevêque de Lusaka Mgr Alick Banda et un prêtre polonais qui travaille en Zambie depuis plus de 30 ans, le P. Wojciech Lapczyński, indique le…

Lire plus...
Sœur Elisa Martinez

Guérison miraculeuse d’un enfant dans le sein de sa mère

Le 23 février 2023, le pape François a autorisé la promulgation du décret concernant le miracle attribué à l’intercession de la Vénérable Servante de Dieu mère Elisa Martinez. La route vers la Béatification est ouverte. Elle se déroulera dans les Pouilles, en Italie. Le miracle retenu pour la Béatification est la guérison d’une fille de Loreto encore dans le ventre de sa mère d’une « thrombose et d’une occlusion calcifiée complète de l’artère ombilicale fœtale gauche » avec « un infarctus placentaire étendu et des altérations plurifocales des villosités comme par hypoxémie », ainsi que « croissance fœtale intra-utérine très grave associée à des conditions épargnant le cerveau ». Apprenant la situation très grave que vivait la mère de l’enfant qu’elle portait en son sein, la supérieure, mère Ilaria Nicolardi, a commencé une neuvaine de prière dans toutes les Maisons de son Institut pour demander le miracle par l’intercession de…

Lire plus...

Ces femmes qui regrettent de ne pas être mère

« C’était un délire d’une génération de féministes wonder woman » Un article du Figaro par Maguelonne de Gestas ENQUÊTE – Les années passant, des femmes vivent amèrement leur choix de ne pas avoir eu d’enfant. Écartelées entre une volonté d’indépendance et un désir de maternité, elles posent un regard critique sur leur décision. Quand elle était petite, Julia* adorait les bébés. Née d’une mère féministe et d’un père qui a pris la poudre d’escampette, la fillette passe des heures à coudre des vêtements pour enfants. «J’ai toujours su que je voulais être mère», confie-t-elle. Mais à 20 ans, elle rêve d’émancipation, et entre dans un mouvement féministe «égalitariste». Cheveux courts peints en bleu, Julia se forme à «déconstruire le couple, et à tout faire comme les hommes. On était assez misogynes.» Que pensait-on des nourrissons dans le milieu ? «Avoir un enfant était associé à la soumission de la femme à son mari, explique cette graphiste de…

Lire plus...

La lutte contre l’avortement dans les paroisses aux États-Unis

Un témoignage du site IVG.NET, 1er mai 2023 Chères amies, chers amis,Une amie de retour des Etats-Unis m’a récemment raconté comment chaque paroisse catholique y organise la défense de la Vie. C’est vraiment impressionnant ! Non seulement des dépliants sont présents à l’entrée des églises qui proposent des actions de rue, des livres sur l’avortement, des conférences et aussi des moments de prière. On trouve aussi des affiches proposant de l’entraide pour des femmes enceintes. De plus, ces informations et actions sont relayées par les prêtres pendant leurs homélies ou leurs annonces. Enfin, très souvent une statue à l’entrée de l’église évoque la maternité ou les enfants sacrifiés par l’égoïsme matérialiste de notre culture de mort. Comment s’étonner alors que le nombre d’avortements pour 1000 femmes en âge d’avoir des enfants soit tombé aux USA de 29 en 1980 à 15 en 2020 ! Ceci explique aussi les victoires juridiques…

Lire plus...

Dans une lettre, le Pape dénonce le «commerce de gamètes» et «la pratique de l’utérus à louer»

De l’agence I.Media pour Aleteia – Camille Dalmas – 2 mai 2023 La méthode Billings « représente l’une des formes les plus appropriées pour réaliser de manière responsable le désir d’être parents », déclare le pape François dans une lettre envoyée aux participants à un congrès organisé sur ce thème à Rome, ce samedi. Dénonçant « un monde dominé par une vision relativiste et banale de la sexualité humaine », le pontife promeut cette méthode et critique la création d’embryons « en éprouvette pour ensuite les supprimer », le « commerce de gamètes » et « la pratique de l’utérus à louer ». La « méthode Billings » est une méthode naturelle de régulation des naissances, fondée sur l’observation du cycle féminin et l’identification des périodes de fécondité. Développée en 1953 par un couple de docteurs australiens, John et Evelyn Billings, elle a depuis été promue par le Saint-Siège, soucieux d’aider les couples à vivre leur sexualité sans avoir recours à des…

Lire plus...
Famille Ulma

La reconnaissance du martyre des époux Jozef et Wiktoria Ulma et de leurs 7 enfants

Cet article a été publié par Vatican News le 28 décembre 2022. Le 17 décembre dernier, le Saint-Père a donné son accord pour la béatification de la famille Ulma, des catholiques polonais massacrés par les nazis pour avoir abrité des juifs. Le père François-Marie Léthel, consulteur du Dicastère pour les Causes des Saints, revient sur l’importance et la nouveauté de cette béatification, qui rassemble des époux et leurs enfants, ainsi qu’un enfant à naître. Interview du Père François-Marie Léthel, carme, consulteur du Dicastère pour les Causes des Saints Le 17 décembre 2022, notre Pape François a approuvé le décret concernant le martyre des époux Jozef et Wiktoria Ulma et de leurs 7 enfants tués par les nazis le 24 mars 1944 à Markowa en Pologne. Six enfants avaient entre 8 et 2 ans et le septième était encore dans le sein maternel.

Lire plus...
Benoît XVI avec un bébé

Comment choisit-on la vie

Benoît XVI rencontre des prêtres à Rome en 2006 Réponse à un échange avec des prêtres sur le respect de la vie Les intertitres sont du Réseau Vie. Comment fait-on ? En réfléchissant, il m’est venu à l’esprit que la grande défection du christianisme qu’a vécue l’Occident au cours des cent dernières années a été réalisée précisément au nom de l’option pour la vie. Le christianisme option contre la vie ? Il a été dit – je pense à Nietzsche, mais également à tant d’autres – que le christianisme est une option contre la vie. À travers la Croix, à travers tous les commandements, à travers tous les « Non » qu’il nous propose, il nous ferme la porte de la vie. Mais nous, nous voulons avoir la vie, et nous choisissons, nous optons, finalement, pour la vie en nous libérant de la Croix, en nous libérant de tous ces commandements et de…

Lire plus...

Mgr Matthieu Rougé et Raphaël Enthoven: «La vie est-elle sacrée?»

Dans un entretien fleuve, paru dans le Figaro du 24 mars 2023, Mgr Rougé et le philosophe Raphaël Enthoven débattent sur les dimensions religieuses du débat sur la fin de vie. GRAND ENTRETIEN – Le philosophe Raphaël Enthoven voit avant tout dans la question de la fin de vie un enjeu de laïcité et estime que l’opposition à l’euthanasie est dictée par un réflexe chrétien. Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre et spécialiste de théologie politique, pense, au contraire, que le point de vue des croyants peut être utile dans un débat qui, par ailleurs, dépasse les appartenances religieuses. LE FIGARO. – Raphaël Enthoven, vous avez cosigné une tribune dans laquelle vous affirmez que des religieux se prévalent de leurs croyances pour empêcher le débat sur la fin de vie, interdisent les échanges à coups d’anathèmes, et menacent les institutions. Visiez-vous en particulier les catholiques? L’Eglise n’a-t-elle pas toute sa…

Lire plus...

Pour la CEDH, il n’existe aucun droit à la PMA « post-mortem »

Un article du site Généthique publié le 23 mars 2023 : Nicolas Bauer, chercheur associé à l’ECLJ (European Committee for Law and Justice, comité européen pour la loi et la justice), analyse les dernières décisions de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) en matière de PMA « post-mortem ». Valérie Dalleau avait déposé en 2018 une requête à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) demandant le droit de faire un enfant avec son compagnon décédé. Une telle procréation médicalement assistée (PMA) est dite « post-mortem », c’est-à-dire après le décès de l’un des deux parents. Mme Dalleau contestait le refus des autorités françaises de transférer des spermatozoïdes congelés de son compagnon vers une clinique espagnole où elle pourrait procéder à une insémination post mortem. La loi française impose en effet que les deux membres du couple désireux de recourir à une PMA soient « vivants »…

Lire plus...
Dr. Bruchalski

Un avorteur devenu médecin pro-vie affirme que tuer un bébé n’est « jamais nécessaire » pour sauver la vie de la mère

« Le fœticide intentionnel n’est jamais nécessaire, même dans les pires scénarios », atteste le Dr John Bruchalski. Du site Life Site News Un article de Calvin Freiburger – 23 février 2023 Un ancien avorteur devenu médecin pro-vie met en cause l’argument le plus puissant en faveur de l’avortement légal. L’avortement est souvent présenté comme le seul moyen de sauver les femmes enceintes. Cette présentation n’est pas enracinée dans le fait médical. Le Dr John Bruchalski est le fondateur du cabinet médical confessionnel pro-vie Tepeyac et de l’association à but non lucratif Divine Mercy Care. Il « a pratiqué des avortements en croyant qu’il aidait les femmes » pendant sa formation médicale, mais après un réveil spirituel, il a réalisé que l’avortement n’apportait pas la liberté, la santé et le bonheur aux femmes. Le Dr Bruchalski a cessé de pratiquer des avortements, est revenu à la foi et a ressenti l’appel de…

Lire plus...

Restez informé  de nos actions et formations pour la vie :